Formalisation du secteur du commerce : Des commerçants du marché Petit Lomé d’Adjamé reçoivent leurs cartes professionnelles

Des dizaines de commerçants du marché Petit Lomé d’Adjamé ont reçu leurs cartes professionnelles. C’est le premier magistrat de la commune commerciale, Farikou Soumahoro, par ailleurs président de la Fédération nationale des acteurs de commerce de Côte d’Ivoire (Fenacci), qui a procédé à la remise de ces précieux documents aux acteurs du secteur du commerce qui se sont fait enrôler. C’était à l’occasion d’une cérémonie organisée au sein dudit marché, situé non loin de la grande mosquée d’Adjamé.

Farikou Soumahoro s’est félicité de la bonne collaboration des acteurs du commerce dans la conduite jusqu’à l’aboutissement de ce projet de carte de commerçants de Côte d’Ivoire. La phase de remise des cartes a démarré le 8 août 2019.

A l’en croire, ces cartes permettent aux commerçants d’avoir des prêts afin d’agrandir leur commerce. Une information confirmée par Mariam Djim Sylla, la directrice marketing de l’Unitec, la structure éditrice des cartes, qui a relevé quelques avantages attachés à la détention de la carte de commerçant.

« Dans le but de répondre à votre besoin de financement que vous avez exprimé de manière persistante, le projet carte de commerçant a signé une convention avec l’Unacoopec-CI afin de mettre à votre disposition une enveloppe de quatre milliards de F Cfa sous forme de prêts », a-t-elle indiqué. Elle a aussi précisé que de nombreux détenteurs de la carte de commerçant ont déjà bénéficié d’un prêt de deux millions de F Cfa grâce au crédit Soutrali.

Le représentant du ministère du Commerce et de l’Industrie, Emmanuel Youan Bi, lui, a fait mention des avantages sociaux liés à la carte, fournis notamment par la mutuelle des commerçants. « En cas d’incendie notamment, grâce à la carte des commerçants, l’État peut vous aider à reprendre vos activités parce que vous êtes dans la base de données des commerçants. En outre, avec la carte, les commerçants peuvent avoir des facilités d’octroi des visas », a-t-il déclaré.

Pour la présidente du marché Petit Lomé, Chérif Binaté, la carte donne de l’espoir aux commerçants et annonce des perspectives heureuses pour le secteur.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.