Appui aux secteurs impactés par le Covid-19 : La Fenacci souhaite que les fonds d’aide alimentent directement les commerçants touchés

 « La Fédération nationale des acteurs du commerce de Côte d’Ivoire sollicite la compréhension du gouvernement afin que les fonds d’appui alimentent directement les acteurs du commerce éprouvés par cette crise, en passant par le ministère du Commerce ». C’est la demande faite le 10 avril, par le directeur général de la Fédération, Karim Sanogo, lors d’un point-presse à la salle de mariage de la mairie d’Adjamé.

Selon lui, pour garantir une meilleure maîtrise de la gestion de cette crise sanitaire dans le secteur du commerce et permettre une reprise rapide après la pandémie, il faut que les commerçants évoluant dans l’alimentation et la non-alimentation bénéficient de l’appui des autorités. Il s’agit d’une aide matérielle et financière d’urgence et d’un soutien sanitaire pour doter tous les commerçants impactés en équipements de protection individuelle sur toute l’étendue du territoire.

Karim Sanogo a, dans son adresse, souhaité que pour éviter qu’une crise alimentaire ne vienne s’ajouter à la crise sanitaire qui aura sûrement des conséquences sociales, même les petits vendeurs des quartiers soient pris en compte dans la répartition des moyens mis en place par l’État. « Selon les statistiques de la Fenacci, nos commerçants sont pour 30% dans le secteur privé et pour 70% dans le secteur informel », a-t-il précisé. Avant de souhaiter que le fonds d’aide de 250 milliards de FCfa alloué au secteur informel soit orienté vers les commerçants membres ou pas de la Fenacci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.